Feed RSS
souscrire

Le groupe Premix rend vos boissons plus agréables. Voilà le secret

Posté le mardi, 15 avril 2014 |
bulles

Un fine perlage rend la boisson plus agréable au palais (et à l’estomac) et en exalte les saveurs. C’est vrai pour les vins mousseux, mais c’est vrai aussi pour l’eau et les boissons gazeuses. Donc ….”ATTENTION AU PREMIX

 

Le Premix exécute les suivantes opérations:

 

  • Désaération de l’eau;
  • Mélange de l’eau avec du sirop pour obtenir une boisson ayant le degré brix souhaité
  • Carbonatation pour obtenir de la boisson gazeuse.

 

 

Unità premix

Le système de désaération du groupe Premix est composé par un réservoir (gardé en dépression avec une pompe  à vide à anneau liquide) où l’eau est nébulisée, en augmentant la surface d’échange entre eau et milieu environnant.

Dans cette façon on élimine l’oxygène et d’autres gaz naturellement contenus dans l’eau.


Ce procédé permet d’allonger les temps de stockage des boissons, car l’absence d’oxygène empêche aux bactéries aérobies de détériorer le produit ; en plus, l’absence d’air dans le produit permet d’éviter la formation mousse dans la phase de remplissage.

 


Ensuite a lieu la phase de mélange eau avec le sirop, la phase de refroidissement et celle de carbonatation, où le gaz carbonique est additionné par injection directeLa quantité de CO2 introduit dans la boisson est réglable au moyen d’une vanne modulante.

 

Le gaz carbonique mélangé à la boisson plate est ensuite envoyé à un mélangeur statique qui a la fonction d’écraser les bulles de CO2 et faciliter leur absorption et  mélange dans la boisson.

 

La boisson qui sort du Premix est stockée dans un réservoir pressurisé avec CO2 et d’ici est envoyée à la soutireuse.

 

Le rapport correct eau/sirop peut être obtenu par une pompe à pistons à double chambre (une pour l’eau, l’autre pour le sirop) au moyen de volants de réglage de la course des pistons, afin d’obtenir des rapports de dilution variables suivant la boisson souhaitée et la concentration du sirop provenant de la siroperie.

 

L’installation d’un dispositif de contrôle du degré brix dans la boisson finale rend le système auto-réglé.

 

Comme alternative à la pompe doseuse, des débitmètres peuvent être installés (magnétiques pour l’eau et massiques pour le sirop et le CO2) afin d’obtenir le rapport correct entre eau/sirop/CO; suivant les valeurs mesurées les vannes modulantes modifient les débits instantanés des fluides.

 

Premix 5.000 l/h

 

Même si le coût initial est plus haut, l’emploi de débitmètres électroniques présente plusieurs avantages par rapport à la pompe doseuse, tels que:

 

  • réduction des pertes de concentrés au début et à la fin de la production
  • réduction des temps demandés pour le changement produit/recette
  • degré brix constant dans le produit fini, même dans les passages intermédiaires et indépendamment du degré brix obtenu dans la siroperie
  • Réduction de la quantité de concentré utilisé
  • emploi très simple et maintenance facile

 

 

Questions? Demandes? Curiosités? Nous sommes à votre complète disposition, donc n’hésitez pas à nous contacter!

Partagez cet article:
Ajouter un commentaire
Captcha
envoyer un commentaire

Newsletter

La saisie des données pour vous abonner à la liste de diffusion:
souscrire