Blog Comac
Feed RSS
souscrire

Du tonneau en bois aux fûts en acier jusqu’à ceux jetables: pourquoi ceux-ci ont un si fort attrait.

Posté le lundi, 9 décembre 2013 | lang lang lang lang lang
Catégorie: Curiosité
One-way kegs

Il est vraiment intéressant de noter la naissance d’un si grand nombre de solutions innovatrices pour un geste – tirer de la bière – qui est resté le même pendant si longtemps.

 

Abandonnés les tonneaux en bois, au moins pour ce qui concerne la bière, les fûts  traditionnels en acier, qui dominerons la scène encore pour plusieurs années, sont parfaits pour répondre aux exigences des grands brasseurs qui ont besoins de contenants jusqu’à 100 litres de capacité: ils sont donc la solution idéal pour une approche plus prévoyante car ils sont produits seulement une fois et durent dans le temps.

 

Il y a peu d’années aussi des fûts jetables sont apparus sur la scène: une solution pratique et fonctionnel pour les petites micro-brasseries qui cherchent efficience et flexibilité, mais qui surtout peuvent éviter un considérable investissement initial pour l’achat de fûts en acier. En plus, les fûts en plastique permettent de répondre aux demandes saisonnières du marché (on bu plus de bière en été qu’en hiver!) et d’être présents même sur des marchés lointains sans devoir se préoccuper du retour du contenant.

 

Actuellement le marché offre des solutions différentes: il y a des fûts jetables très similaires aux fûts en acier, et il y en a avec un sac interne afin que le produit soit ultérieurement protégé et l’absorption d’oxygène et les pertes de CO2 soient réduites au minimum.

 

Les fûts one-way ont un dénominateur commun: la capacité de maintenir une bonne qualité de la bière, comme leurs frère plus grands en acier.

 

En plus, les fûts non réutilisables sont facilement gérables lorsqu’ils doivent être expédiés: ils pèsent moins et, par conséquent, même le coût de livraison est inférieur. Ceux qui l’utilisent ne doivent pas se préoccuper du retour des contenants vides.

 

Les fûts one-way sont aussi éco-compatibles. Réalisés complètement en plastique et carton, ils sont recyclables 100% : cela signifie utiliser un produit qui respecte les plus rigides standards européens en termes de packaging à bas impact sur l’environnement.

 

Un choix sage donc, en gré de faire coïncider éthique et efficience, surtout quand le budget est limité et on ne peut pas soutenir les coûts liées aux fûts traditionnels en acier, tels que les coûts d’achat, de stockage et de livraison.

 

Pour toutes ces raisons, mais surtout pour la capacité de s’adapter aux changements du marché et pour l’intérêt à offrir aux clients des solutions toujours innovatrices, Comac a réalisé des machines étudiées ad-hoc pour le remplissage des fûts jetables.

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur les fûts jetables et sur les machines pour les remplir, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous sommes heureux de pouvoir vous aider !

Partagez cet article:
Ajouter un commentaire
Captcha
envoyer un commentaire